Le concept de désinformation

Le concept de désinformation est le processus qui, à l’aide des médias de masses ( presse, radio, films, télé etc), consiste à présenter une information fausse comme étant vraie, ou une partie de celle-ci, fausse ou vraie, comme étant la plénitude de la réalité. La désinformation est donc un simple transfert de l’information initiale, qui a été transformé au préalable.

Elle se manifeste entre autre par la modification de photos, la parution de faux-documents dans les journaux, ou par la radio qui en temps de guerre peut servir à démoraliser l’adversaire, en lui faisant croire à de fausses mauvaises nouvelles… Mais également par deux moyens principaux: soit ne dire qu’une partie de la vérité, soit présenter un maximum d’informations superflues afin de masquer celles qui sont importantes (cette méthode est appelée « sur-médiatisation ou « désinformation par exagération »). Il y a alors un contrôle des journalistes et des informations diffusées.

On retrouve donc dans la désinformation une part de censure et de propagande.

Le concept de désinformation consiste à empêcher d’informer.

Voici un exemple de désinformation,

Dans cet article du 17 août 1917, du journal « L’Intransigeant », on peut lire en quelque sorte que les attaques allemandes sont incapables de nuire à l’armée française. On voit donc bien ici, que les journalistes ne disent pas la vérité aux lecteurs, car les tirs ou toutes autres attaques, qu’ils viennent de France ou d’Allemagne, sont tous aussi nuisibles.

Publicités