Tentatives de contrôle de l’information en Irak par l’armée

Encore récemment, des tentatives de contrôle de l’information ont lieu, comme à chaque période de guerre.
Prenons l’exemple de la guerre en Irak (qui est également appelée troisième guerre du Golfe, en 2003)
Les reporters ayant besoin d’informations, toujours plus rapidement et en plus grande quantité, allaient parfois jusqu’à inventer, ou interviewer des personnes à la place de celles qui étaient vraiment importantes, comme par exemple le cuisiner de Georges W. Bush. Ils privilégiaient la quantité à la qualité de l’information qu’ils divulguaient.

Les moyens utilisés :
– La censure : les zones de combats ont été interdites aux journalistes, seuls les médias américains étaient accrédités : donc pas de pluralité de la presse.
– La désinformation : des conférences de presse mises en scène. (direct téléphonique…)
– L’autocensure : la CNN ne divulgue pas toutes les informations, car elle a accepté d’être contrôlé et par les services militaires. Donc les journalistes sont soumis aux ordres et s’autocensurent.
– La création d’un pool (un groupe) de journalistes de guerre accrédités (nommés par l’armée) et encadrés par l’armée. Ce sont des journalistes embarqués.

Quelques jours après le commencement de la guerre, les reporters ont été expulsés d’Irak et le SIRPA (Service d’Informations et de Relations Publiques des Armées) a exigé de contrôler chaque image. Les journalistes ont uniquement droit à un « direct téléphonique » avec un envoyé spécial et une carte géographique pour seule image.
Dans les journaux télévisés de 20H ou dans les éditions spéciales, afin de combler le manque d’information sur la guerre, on invite un spécialiste militaire qui commente le mouvement des troupes alliées et ennemies.

La CNN est la seule chaîne autorisée à émettre les informations depuis Bagdad. C’est pour cela que les autres journaux télévisés prennent légalement ou illégalement des documents provenant de la CNN (Cables News Networks) qui est la plus importante et la plus célèbre des chaînes d’informations télévisée américaines. C’est elle qui a créé le concept de l’information 24 heures sur 24.

– La télévision devient alors un outil de propagande et même une arme.

– l’armée privilégie le contrôle pour éviter que des informations soient divulguées à l’encontre de ce qu’il veulent faire paraitre au pays annexé, à la nation ou au reste du monde.

journaliste embarqué: c’est un journaliste intégré, à une unité combattante en opération. ( la liste officielle des journalistes embarqués est publié au J.O du 2 mai 2007.

Voici une image contrôlée par l’armée française pendant la Guerre en Irak.(Invasion de ce pays par les États-Unis et leurs alliés en 2003.)

Les objectifs :

– Il fallait tromper Saddam Hussein sur les véritables intentions de l’armée (parce qu’il avait, d’après les américains, des armes atomiques. La vraie raison de la guerre était en fait, que ces derniers voulaient contrôler le territoire irakien riche en pétrole)
– Il fallait manipuler les opinions publiques, en faisant croire que les cibles étaient militaires et non civiles d’où le monopole de l’information par CNN sous le contrôle de l’armée qui informait tous les autres médias nationaux.

Publicités