La propagande

La propagande en images :
Voici, dans ce diaporama, quelques exemples de propagande de l’époque :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

1 « Pour la France versez votre or »

On peut remarquer un soldat Allemand(genou à terre: humiliation, défaite) de la Première Guerre Mondiale reconnaissable grâce au pic présent sur son casque, qui s’effondre sous le Coq(aspect agressif : puissance de la France, qu’il sont plus fort que l’Allemagne) du Franc. Cela signifie que le fait de donner de l’argent va permettre d’anéantir l’armée ennemie. Le soldat allemand est représenté avec un genou à terre, symbole de défaite et même d’humiliation. Le coq, quant à lui à un aspect agressif, symbolisant la puissance de la France, ainsi que la supériorité française, face aux Allemands. Grâce à l’argent, l’arrière pourra ainsi participer activement à la guerre. 

2 « On les aura ! »
Le slogan « Souscrivez aux Bons de la Défense nationale », invite les français à financer la guerre.
Sur cette affiche, nous observons un soldat français (avec son uniforme et son arme) souriant et tendant le bras vers le haut. Il invite les autres à le rejoindre et donne de la guerre une image presque festive. Le slogan « On les aura » renforce cette idée. L’air joyeux du soldat, donne une image positive de la guerre.

3 « Soldat cherchant ses poux »
Sur cette carte postale, on peut voir un Poilu « cherchant ses poux », dans un décor paisible. Cette scène de la vie quotidienne, fait oublier l’horreur de la guerre et l’intensité des combats.

4 « Article de propagande : Terrible massacre d’allemands. »
Dans l’édition du Samedi 26 février 1916, du Journal républicain régional « La Petite Gironde », on peut lire un article qui met en avant l’armée française. Il est écrit que les tirs français anéantissaient les Allemands et les faisaient tomber en grand nombre. L’armée française est caractérisée avec un vocabulaire valorisant, qui la montre comme invincible. La description du champ de bataille, ressemble à un beau paysage, calme et enneigé. On pourrait presque s’attendre à voir apparaître des personnages romantiques.

5 Lettre de soldat dans « Le Petit Parisien »
Dans l’édition du 22 mai 1915, de l’ancien journal français « Le Petit Parisien » (présent de 1876 à 1944), un article de propagande paraît. C’est un soldat qui en est l’auteur. C’est le début de la guerre, et il écrit que la guerre n’est absolument pas dangereuse « à part cinq minutes par mois ». On semble également comprendre que le combat est un mode de vie qui semble agréable puisque il dit qu’il ne sait pas comment il arrivera à s’en passer une fois la guerre terminée. En réalité, il faudrait plutôt comprendre l’inverse de ce qui est écrit. Le seul point de lucidité se trouve à la fin, puisque il admet que sur le champ de bataille, il y a toujours le risque d’être blessé ou même de mourir. Ce soldat a donc peut-être utilisé l’ironie, afin d’éviter la censure, mais il est impossible de l’affirmer.

6 Lettre du front dans « Le Matin »
Dans le journal « Le Matin », le 15 septembre 1914, il était possible de lire une lettre du front. Elle propage l’idée que l’armée allemande, comme ses armes, n’est pas aussi redoutable qu’elle le laisse entendre. Elle cherche également à ridiculiser l’armée allemande pour rendre l’armée française supérieure aux yeux de la population française.

Conclusion: On peut voir dans chaque cas, que la propagande amène la désinformation, et ne montre la guerre que sous des aspects positifs. Malgré que l’arrière subisse un manque d’information, la propagande était avant tout faite afin de maintenir le moral de la population. Elle leur faisait ainsi croire, entre autre, que la guerre allait se terminer rapidement, et elle voulait également montrer de l’armée française, une armée forte et invincible.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :